L’influence du harcèlement sur la santé psychologique : Exemples de harcèlement au travail

Le harcèlement sexuel est une forme de discrimination. Il y a harcèlement sexuel lorsqu’un employé fait des avances sexuelles continues et importunes, demande des faveurs sexuelles ou tout autre comportement verbal ou physique de nature sexuelle à un autre employé contre son gré.

On peut aussi dire qu’il y a harcèlement sexuel ” lorsque la soumission ou le rejet de cette conduite affecte explicitement ou implicitement l’emploi d’une personne, nuit de façon déraisonnable à son rendement au travail ou crée un environnement de travail intimidant, hostile ou offensant“.

Le harcèlement sexuel, même sous des formes simples comme le partage de matériel pornographique par courriel ou le fait d’appeler un collègue de travail ” chéri “, peut causer beaucoup de tension et de malaise chez les collègues de travail. En effet, quelle que soit la nature du harcèlement, il crée une situation qui cause le mal être d’un collègue, sur le plan psychologique (mental). Le harcèlement affecte donc la victime et sa capacité à être productive au travail, cela peut la rendre psychologiquement instable. Pour en savoir davantage lisez cet article du site lalsace.fr sur le harcèlement des femmes au travail.

L'influence du harcèlement

Exemples de harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel peut se produire dans diverses situations. Il s’agit d’exemples de harcèlement sexuel, qui ne visent pas à être exhaustifs, mais à vous guider dans l’évaluation d’une situation de travail.

  • Des blagues, des gestes, des mots offensants sur les vêtements, des commentaires importuns et des répliques de nature sexuelle non désirés.
  • Toucher et tout autre contact corporel ou contact proche tel que gratter ou caresser le dos d’un collègue de travail, saisir un employé autour de la taille, embrasser un employé ou entraver sa capacité de bouger, comme bloquer sa capacité de se lever de son fauteuil.
  • Demandes répétées de rendez-vous ou d’autres rencontres qui sont refusées ou flirt non désiré.
  • Transmettre ou afficher des courriels ou des photos de nature sexuelle ou autre liés au harcèlement.
  • Regarder de la pornographie ou tout autre matériel suggestif en ligne ou sur un téléphone intelligent, même si l’employé qui regarde est situé dans un bureau privé.
  • L’exposition d’objets, d’images ou d’affiches sexuellement suggestifs sur le lieu de travail.
  • Jouer de la musique sexuellement suggestive.